La ville de Rouen, pour ce que j'en connais, cache dans ses parcs et le long de ses boulevards quelque arbres magnifiques et pour la plupart assez discrets.

Deux ormes aussi imposants que tristement moribonds qui vieillissent et meurent doucement en regardant passer les voitures à leurs pieds, quelques remarquables hêtres pourpres, un sophora magnifique et des plaqueminiers, mais celui qui a ma préférence est un charme pyramidal à la silhouette peu commune.

Il se trouve dans le square Verdrel, sur l'esplanade qui fait face au musée des beaux arts.

DSC00772     DSC04582

C'est à n'en pas douter un des plus beaux arbres de Rouen.
Il fut planté en 1885, la création du square voisin remontant quant à elle à 1862.
Je ne saurais dire si sa forme est une réponse à un traumatisme juvénile ou bien si elle n'est que la simple expression du port naturel de la variété 'Pyramidalis', mais le résultat ets du plus bel effet.
Peut etre une solution intermédiaire entre ces deux hypothèses est elle envisageable?
Il affiche un peu plus de neuf mètres de tour à 1m30 de hauteur mais au regard de son port évasé et à l'absence de tronc principal, je pense qu'une mesure basale serait dans son cas plus appropriée pour rendre compte des sa taille.

DSC00774     DSC00775

En bon état général, cet arbre haubané et régulièrement entretenu montre quelques signes de faiblesse sur certaines branches : il serait sans doutes judicieux de parer un plaie visible au cœur de l'arbre tandis qu'une branche porteuse de polypores mériterait je pense d'être coupée.

C'est un véritable plaisir pour moi et j'en suis sur pour bien des gens que de se laisser caresser par son ombre lorsque d'aventure ils passent à coté de lui et sa présence en ce lieu rassure et réconforte; il semble bien que subsistent dans les villes quelques endroits ou trouvent à s'épanouir de tels géants.

Souhaitons leur longue vie...