Voici, parmi les arbres que j'ai eu le plaisir de croiser sur les routes de France, l'un de ceux qui m'a le plus marqué.

Il s'agit du gros chène de Saint Jeannet, poussant sur la commune du meme nom, dans les Alpes Maritimes.

DSC03253

Ce chène se trouve, et c'est à mes yeux ce qui le rend singulier, au sommet du Baou de la Gaude, montagne moyenne qui domine Saint Jeannet.

Il est accessible par le sentier balisé qui part du village, et c'est au bout d'une heure et demie de marche environ qu'il se devoile au regard des promeneurs.

DSC03263     DSC03271

On entre en approchant du sommet dans un bois de chènes à l'ambiance paisible après avoir arpenté les flancs ensoleillés et dénudés du Baou, et c'est juste avant de déboucher sur une charmante clairière que le vieil arbre impose sa présence.

Sept mètres de tour, ceint d'un muret de pierres sèches que l'on franchit avec solennité, le patriarche de la montagne sait se montrer accueillant envers la voyageur qui vient sous sa frondaison chercher une parcelle de paix.

DSC03282     DSC03303

Je ne sais depuis combien de siècles cet arbre occupe ainsi le sommet de la montagne ni quelle place il tient depuis tout ce temps dans le coeur des hommes pour qu'ils l'aient ainsi épargné.

Il est, c'est sur très agé et semble sur le déclin, sa ramure est claisemée et de nombreuses branches mortes sont visibles dans ses hauteurs autant que sur le sol qui l'entoure.

Après un au revoir que je souhaite ne pas etre un adieu, je le quittais en lui souhaitant longue vie et c'est le coeur rempli par les beautés que nous offre le monde qui nous entoure que je pris le sentier du retour au milieu du parfum enivrant des genèts en fleur