Lorsque l'on voyage sans but défini, il peut arriver qu'une courte étape se transforme en longue pause, que l'endroit ou l'on pensait poser son sac pour une nuit seulement vous happe et vous retienne, vous parle et vous incite à rester plus longtemps.

C'est ce qui s'est passé pour moi à Gorbio, j'étais venu rendre hommage à l'orme vénérable et villageois qui trone ici au centre de la vie du lieu, et je suis resté plus de deux mois.

D'abord au camping ou j'ai retrouvé les ambiances des vacances de mon enfance tout en visitant les jardins de la cote, puis chez un sympathique maraicher qui cultive les meilleurs légumes de la région, en agriculture bio ça va de soi...

Si vous passez dans le coin, demandez Gorbiologique et saluez le de ma part.

Et tout ça grace à un arbre... et quel arbre!

DSC02876

L'orme de Gorbio, comme écrit plus haut, trone littéralement au centre de la place principale de ce charmant village juché au pied des Alpes et face à la mer, à 360m d'altitude.

Planté en 1713, comme l'indique une stèle apposée sur le muret bas qui ceinture son tronc, il fètera bientot ses 300 printemps et porte dignement le poids des ans.

DSC02881     DSC02879

Sont tronc court entièrement creux, et son houppier élagué de près le font ressembler à un champignon surréaliste qui aurait poussé comme par miracle dans son lit de pierre mais que l'on ne s'y trompe pas, il s'agit bien là d'un rescapé du peuple des ormes, et le voyageur qui viendra s'asseoir à ses pieds ne manquera pas j'espère de révèrer par la pensée ce peuple aujourd'hui presque disparu.

DSC02882     DSC02885

Avec 5m30 de circonférence, c'est un arbre imposant et passer devant lui chaque jour pendant ces deux mois aura été un plaisir.

Alors en vous en souhaitant autant que j'en ai eu à perdre mes regard dans l'or de l'air tissu des feuilles de ce digne patriarche, je vous dis à bientot.