Dans le parc du Chateau Anquetil poussent de nombreux arbres intéressants dont un remarquable catalpa qui a déjà été présenté dans ces pages.
Ceux dont il est question aujourd'hui sont d'essence plus commune mais n'en présentent pas moins d'intérêt.
Pour commencer voici deux chênes magnifiques qui se mirent dans l'étang situé en contrebas du château.

DSC01880

Le premier a un tronc fourchu du plus bel effet et une circonférence de 5m40 à 1m30 du sol, tandis que le second, un individu magnifique lui aussi, affiche 4m60 de tour à la même hauteur.
Tous deux présentent les ports caractéristiques des arbres qui ont pu s'épanouir isolément, sans avoir à se battre ni pour l'espace ni pour la lumière, et ils constituent par leur beauté autant que par leur situation privilégiée une des attractions majeures de cet endroit plein de surprises.

DSC01897    DSC01886

Quand après avoir profité dignement du spectacle de ces géants imposants poussant les pieds dans l'eau on se remet en marche, il arrive forcément un moment ou nos pas nous mènent dans le bois qui occupe une partie non négligeable du parc.
Il est composé majoritairement de chênes et de hêtres et c'est une magnifique cépée de cette dernière espèce que je vous propose maintenant de découvrir.
Elle mesure 6m30 de tour à la hauteur habituelle et élance vers le ciel ses bras majestueux, dont l'un porte les stigmates d'un traumatisme passé.

DSC01929    DSC01930

Une petite curiosité en passant, un chêne qui a été un jour foudroyé (et semble s'en être très bien remis d'ailleurs ).
Le trajet qu'a suivi la foudre est visible sur son tronc depuis le haut de l'arbre jusqu'au sol sous la forme d'une longue cicatrice spiralée.

DSC01934

La visite continue, et c'est maintenant un chêne impressionnant qui est à l'honneur.
Situé à l'entrée de la propriété, il affiche une circonférence de 6m50. Il est probable qu'il soit composé des rejets d'une souche ancienne et sa forme basse et torturée s'accorde à merveille, je trouve, avec l'écriteau de bois qui accueille le visiteur quand il franchit le portail. C'est tout à fait le genre d'arbre que je m'attendrais à rencontrer dans un foret magique peuplée d'elfes, de champignons géants et de petits lutins.

DSC01961    DSC01952

Voila, ainsi s'achève ce rendez vous arboricole sur les terres de Jacques Anquetil. Il reste dans le parc quelques beaux arbres dont je n'ai pas parlé et qui méritent le coup d'oeil, et je vous propose pour finir en beauté ce reportage une petite vue de l'espace situé au dessus du chateau, ou pousse un platane encadré de deux cèdres.
Les feuillages glauques des conifères associées à l'écorce scintillante du platane sous ce soleil presque printanier étaient je trouve du plus bel effet.

DSC01978